Vaccaira fr

Vaccaira

Il faudra sans doute un peu de temps avant de m’habituer à cette nouvelle sensation. En quatre mois, mon rêve de La Lucciola est devenu réalité. Il est si vieux ce souhait d’adopter un nouveau lieu, et si neuve cette occasion qui s’est présentée à moi. Je sens la réalisation de ce nouvel avenir, au sens propre comme au sens figuré, à construire de mes propres mains et des mains de tous ceux qui se sentent attirés par cette terre. Il y a deux semaines, quand j’ai acheté La Lucciola, les propriétaires m’ont révélé
que ce terrain à flanc de colline – ainsi que quelques parcelles voisines -porte le nom “Vaccaira”. Je n’ai pas encore découvert la signification de ce nom et les propriétaires n’ont pas su me le dire. Mais leurs histoires me disent que c’est un endroit qui a été construit il y a presque un siècle, une maison où ils étaient chez eux, où ils ont vécu, appris et grandi ensemble. 

La dynamique de La Lucciola se déploie petit à petit, voyage après voyage, et est extraordinaire à découvrir. La toute première rencontre s’est faite à distance, par des photos dans ma boîte email, puis une première visite enchanteresse  accompagnée du sentiment d’arriver chez moi, et un deuxième voyage en compagnie qui faisait chaud au coeur. Les moments de bienveillance seule et ensemble s’alternaient, je me suis proménée, j’ai réglé l’administratif de l’acquisition, je me suis reposée et j’ai
fait quelques chouettes photos et des vidéos peu réussies. J’ai vu des jeux et des amitiés se développer entre adultes, enfants, chiens et un âne à bascule sur et autour de la piazza centrale, et j’ai remarqué que La Lucciola était introuvable de loin – du moins à nos yeux – dans le paysage vallonné et difficile à analyser. Il y avait de l’espace et des limites, de l’impatience et de la compréhension. Il y avait  de la tristesse et de la chaleur, des bavardages inintelligibles et de l’écoute/des oreilles attentives. Il y avait des rires et des cris exubérants, de la relaxation et de l’inspiration. Et il y avait le contrôle et le lâcher prise, décider soi-même et suivre les autres.

J’ai vécu toutes sortes de choses difficiles à mettre en mots. Les photos ci-dessous parlent peut-être un langage plus clair. Le langage du ressenti, de la vue, de l’écoute, invitant nos sens à des expériences intenses. Tu es le.la bienvenu.e pour suivre les aventures de La Lucciola de loin ou de près, et je t’invite à vivre, ensemble ou seul, au moment qui sera le tien, tes propres aventures avec une intensité courageuse et bienveillante.


Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

Verbinden met %s